La revanche de la femme des sables

Il y a des films que l’on fait pour faire du fric. Ca donne des trucs sympas comme Indiana Jones 4 mais des nanars comme Transformer, Saw 4, Big Mama 2. Il y a des films qui sont du cinéma de genre, pour un public averti, voire sectaire. Là aussi, on a des trucs pas mal et des navets. Puis il y a des films qui sont des bouffées d’airs purs. Des inclassables. Des films qui s’adressent à tout le monde tout en ayant une flamme qui leur ait propre. Quelque chose de nouveau qui débarque de l’on ne sait où et qui est comme un vent frais du matin envahissant une pièce qui sent le renfermé… 99f de Kounen, Veer Zaara avec Shah Rukh Khan, Janine loves Jenna, Quatre garçons plein d’avenir, Lost highway de David Lynch, American Pie 3, Spider de David Cronemberg…La liste serait longue !!! Incontestablement, c’est sous cette dernière rubrique que figure le court métrage de Nicolas NSB, auteur talentueux et prometteur, connu pour avoir dirigé des acteurs de renoms tels que Tony Khovac ou Daniel Lytter. Le court métrage fait référence, sans s’en inspirer littéralement, au roman de Abé Kôbo « La femme des sables » (1964) et à son adaptation cinématographique par Hiroshi Teshigahara. Toutefois, cet hommage ne prend pas le spectateur en otage et ne l’oblige pas à passer par ces références pour pouvoir visionner le film. L’histoire est apparemment toute autre. «La revanche de la femme des sables » commence par une scène magistrale au cours de laquelle un jeune scénariste est en train de parler de son projet d’adaptation cinématographique du roman de Kôbo à un vieux producteur véreux et cupide. Le jeu des deux acteurs (Jean Pierre Gourdain et Raphaël Thiers) est superbe. Le jeune scénariste est en train de parler de son projet artistique avec passion à un type qui l’écoute à peine et qui raisonne en terme d’investissement et de rentabilité. Le passage où le scénariste est en train d’illustrer son propos enflammé avec un petit monticule de sable et où on voit le producteur, qui ne l’écoute même plus, prendre son téléphone et commencer les coups de fil pour la réalisation du film est tout simplement génial et hilarant. Sans déflorer trop l’histoire, soulignons encore un autre grand moment de ce court métrage. La scène où le scénariste rencontre l’actrice (superbement interprétée par Julie-Marie Grilli). Celle-ci a été choisie par le producteur qui, pour des raisons économiques, a embauché la fille qui vient livrer le maquillage au studio. Là encore c’est du grand art et c’est à mourir de rire. L’actrice qui doit jouer le rôle de la femme des sables comprend à peine ce qu’on lui dit, est complètement nunuche, alors que l’ambition du scénariste est de faire un grand film d’auteur. La chute du court – que l’on ne révélera pas – vaut le coup d’œil !!!! Le film est un véritable bijou, à voir et à revoir. Il nous rappelle « Body Double » de Brian de Palma, qui rendait doublement hommage à un genre de film hautement légitimé (le cinéma d’Hitchcock, consacré socialement comme une grande référence culturelle) et à un genre de film culturellement critiqué, dénigré et stigmatisé (les films X, jugés par certains comme n’étant même pas du cinéma). Nicolas NSB rend lui aussi un double hommage : au cinéma asiatique et aux séries Z, notamment celles produites par Troma. Derrière tout cela, il n’est malgré tout pas si éloigné du roman de Kôbô auquel il fait référence. Tout comme ce professeur parti à la découverte d’insectes méconnus, le scénariste dont parle Nicolas NSB se retrouve également prisonnier malgré lui d’un système auquel il ne parvient pas à s’échapper : la marchandisation de l’art et les impératifs de rentabilités du monde cinématographique. Le gouffre dans lequel il s’engloutit s’appelle Darkstar et le prix à payer sera élevé…

Pour en savoir plus http://darkstarfilms.wordpress.com/

 

Un commentaire sur « La revanche de la femme des sables »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s