Publié dans Littérature

Bang Bang

A propos de Eva Cayeux, « Emmelyne et Emmanuel », in L’ivre Cœur, Editeur L’ivre Book, 2016.

https://ivrebook.wordpress.com/2016/02/13/livre-coeur-2016/

l-ivre-coeur-2016

Eva Cayeux a eu la gentillesse de partager avec nous les premières versions de ses textes. A plusieurs reprises, elle nous a fait lire des passages de ses nouvelles en chantier et nous lui avions dit tout le bien que nous pensions d’une écriture où les rigueurs du travail littéraire se mélangent avec la créativité d’une imagination foisonnante. Lors de la rencontre entre auteur.e.s au Parc Montsouris, en juin 2015, nous lui avions dit cela de vive voix. C’est pour cela que nous sommes contents de saluer son entrée dans le champ littéraire, dans la collection dirigée à L’ivre Book par une autre auteure talentueuse nommée L.S Ange. Sa place au milieu de ce recueil – sur lequel nous reviendrons sans doute plus longuement dans une autre chronique – est amplement méritée.

Voir Eva Cayeux en compagnie d’auteures confirmées telles qu’Erika Sauw, Eva Adams et Lyndsay Novels ou bien d’auteures en herbe telles que Lyne Gabriel, qui fait aussi son immersion dans le champ littéraire, nous a ravis.

La nouvelle « Emmelyne et Emmanuel » est une romance empreinte de sensualité. L’héroïne, surnommée Lyne, dirige une compagnie de chauffeurs de luxe accompagnant les VIP dans leurs différentes missions. Elle vit seule, se consacre uniquement à son travail et passe de longues soirées avec son chat. Son tempérament de battante se mélange à merveille avec un professionnalisme hors pair. Elle aime planifier, rationnaliser et ne pas être prise au dépourvu. Pourtant, lors d’une banale mission qu’elle supervise, les choses vont lui échapper. Quelle n’est pas sa surprise de découvrir à l’avant de la voiture une curieuse présence : « Bonjour Madame, je me nomme Jean Zaga, prononcez D’Jin comme Jean Seberg ou Jean Arlow, je suis canadienne. Je remplace Lilian. Vous n’avez pas eu le mémo ? lui assena la jolie brune au regard mutin ». Le chauffeur habituel est remplacé par une femme stagiaire qui va s’avèrer d’une compétence redoutable ». D’autres noms appartenant à des auteur.e.s apparaissent dans le récit : C.J. Deroy, Jean-Baptiste Messier. Eva Cayeux sait jouer avec la frontière entre la fiction et le réel. Pour le plus grand bonheur des lecteurs.

La journée se poursuit. Lyne rencontre un client important. C’est le coup de foudre imprévue. Elle tombe sous le charme d’Emmanuel Guiz de Bret, un homme d’affaire quadragénaire. Le premier contact intime est un moment magique pour les deux protagonistes : « La jeune conductrice, une fois le véhicule à destination, ouvrit la portière et les deux passagers descendirent. Lyne accompagna Guiz de Bret jusqu’au perron. Se penchant vers la jeune femme, il lui effleura la joue du dos de l’index. Lentement, il glissa son doigt sur la joue soyeuse de Lyne qui ferma les yeux. Troublée, elle entrouvrit les lèvres dans un soupir. Guiz en profita pour l’amener contre lui en la tenant alors par la nuque et la taille. Il déposa un baiser chaste au coin de la bouche de la belle. Une larme s’échappa de sa paupière close ».

 

La carapace se fissure. Ces deux âmes d’acier dont la vie se limitait jusqu’à présent au monde professionnel découvrent la fragilité de la passion et l’intensité du désir. La nuit d’amour est décrite par Eva Cayeux avec un style voluptueux. La fusion entre les deux êtres est restituée dans toute son intensité. Nous sommes dans l’aimance, dans le trouble d’une attirance violente et passionnée. Néanmoins, le lendemain matin Guiz n’est plus le même. Il rejette Lyne, qui se refugie dans l’image de cette working girl indifférente aux émotions. Le soir, en rentrant, Guiz a un accident de voiture. Dans l’ambulance qui l’amène à l’hôpital, il prononce le prénom de Lyne avant de s’évanouir. Que passera-t-il à présent ? Quel sera la suite de leur histoire d’amour ? Avec Eva Cayeux, vous n’êtes jamais au bout de vos surprises !!!

Yannis Z.     

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s