Publié dans Littérature

L’allure d’un ange aux ailes brisées

A propos de Gordon Brand, Kantie (trilogie complète)

http://booknode.com/kantie__trilogie_complete__01774135

 kantie2

Comme à son accoutumé, Gordon Brand sait entamer de manière incisive un récit. Dans le premier volume de la trilogie, une jeune femme est offerte à un groupe d’hommes qui l’enferme dans une maison, en lui faisant subir de violents outrages. Au petit matin, son assistant la récupère avec des gestes tendres et l’aide à retrouver ses esprits. On comprend très vite que c’est Katnie, initialement appelée Clara, qui organise ces parties extrêmes, au cours desquelles elle s’abandonne de manière destructrices aux désirs des hommes barbares : « Les sentiments se mêlaient dans sa tête, tout comme les réactions de son corps lui échappaient. D’abord l’avilissement de voir ses charmes monnayés. Ensuite l’humiliation d’être traitée en objet, au bon vouloir de ses tortionnaires. L’excitation ensuite de satisfaire dix hommes, une nuit durant, à elle seule. La douleur des épreuves et autres pénétrations subies. Les orgasmes éprouvés malgré, ou à cause de cela. Dont celui procuré par ce musculeux éphèbe tatoué qui avait coulissé en elle pendant plusieurs minutes dans des rythmes « symphoniques ». Elle ressent la douleur et l’humiliation mais elle aime être dans ces états décadents. Katnie est un personnage fascinant. C’est elle qui organise sa descente aux enfers. C’est elle qui loue une boîte libertine et invite une centaine d’hommes qui prendront possession de son corps toute la nuit.

Gordon Brand décrit avec minutie le portrait de cette femme dont la jouissance combine pulsion d’amour et pulsion de mort, Eros et Thanatos. Elle aime se sentir chosifiée, humiliée, violée et brutalisée par ces mains inconnues. Ces pratiques lui font sentir un air de liberté : « En fait il n’y avait rien que la magie du bondage qui opérait sur elle, et les cordes de chanvre que l’on utilise pour sécuriser les suspensions. Les positions les plus invraisemblables se succédèrent ensuite dans des figures « Hog-tie » dont une « toile d’araignée ». Plus le Maître contraignait Kantie en sculptant son apparence grâce aux cordes qui la pliaient à son bon vouloir, plus elle se sentait libre ». Lorsqu’elle est traversée par ces multiples orgasmes, elle se sent comme sous l’effet d’une drogue. Katnie a besoin de ces moments intenses, où elle est possédée par l’animalité de l’autre, y compris par le biais de la technologie. Lorsque Samson l’emmène dans sa ferme, elle expérimente des branchements sur sa chair ainsi qu’une machine gode qui perfore son intimité. Paradoxalement, elle reste toujours maîtresse de sa domination. C’est elle la plus forte. Elle obtient ce qu’elle veut. Sans forcément renoncer à son humanité. Bien au contraire. Lorsqu’elle se rend dans un foyer de jeunes en difficulté pour se livrer corps et âme à une meute d’hommes en chaleur, elle est sensible aux propos de Max qui lui avoue avoir participé à une tournante qui a mal finie et qui s’est promis de ne plus jamais faire l’amour à une femme qui n’en a pas envie. Katnie comprend. On a tous ses démons. Elle aussi, comme le montre le dernier volume de la trilogie. On a tous ses démons. Katnie s’abandonne à ces pratiques de sexe suite à un événement traumatique vécu lors de son adolescence. Plus tard, elle a découvert ce que signifiait d’être offerte à des hommes. Et elle s’est surprise à aimer cette pulsion de mort. Se perdre est devenu pour elle une façon de vivre. Mais la rédemption fait aussi partie de ce monde, nous rappelle Gordon Brand.

Yannis Z.

kantie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s